Les Joyeux Urbains

samedi 17 juin de 20:30 à 22:00
Placement assis numéroté | Billetterie ouverte

Tarif plein 15€ |


Le spectacle

Humour Musical

Parce que la musique, on ne s’en lasse pas, on vous propose non pas un spectacle musicalement drôle… mais DEUX !

Pour notre plus grand plaisir, Les Joyeux Urbains viennent fêter leurs 20 ans de carrière avec nous, avec toujours des textes uniques, moqueurs, et absolument hilarants. Entre java et rock, rire jaune humour noir ou poésie, ces joyeux lurons amusent par leur autodérision et séduisent par leur absurdité. Un vrai bonheur pour les oreilles !

Biographie

Le premier album (« Joyeux Urbains »), sorti en octobre 1998, renferme des pépites qui ont contribué à l’influence croissante du groupe. C’est de la chanson, certes, mais sertie d’influences multiples : java, swing, reggae, rap, rock… avec une maîtrise parfaite des styles et de leurs instruments (accordéon, claviers, contrebasse, guitare, batterie, glockenspiel, Ukulélé,…). Le public et les professionnels ne s’y trompent pas et ils remportent en 1999 la finale des Starting rock des Chorus des Haut des Seine.

Fin janvier 2002 paraît SUPERSEXY, un deuxième album plus abouti dans lequel on trouve des petites perles d’émotion et de gravité qui leur apportent une nouvelle maturité.

La mise en scène de leur spectacle est confiée à Christophe Gendreau, membre des Wriggles. C’est avec ces derniers qu’ils vont conquérir leur premier OLYMPIA en février 2002. Un an plus tard, TRYO les invite à partager leur scène à l’occasion de leur premier Zénith, à Orléans. Puis en novembre 2004 c’est un Bénabar réjoui qui les observe depuis les coulisses du Zénith de Paris lorsqu’ils assurent sa première partie. Nous sommes au début des années 2000 et les Joyeux Urbains frayent déjà avec les grands noms de la chanson française.

Leur 3e album, « AU BORD DE LA GLOIRE», sort en février 2006. Le spectacle se joue dans des salles plus conséquentes un peu partout en France. Une Cigale triomphante à Paris en Mars 2006 n’est pas de trop et moins d’un an plus tard, le 22 janvier 2007, l’Olympia leur ouvre les bras, comme une évidence. Quand certains artistes fêtent leurs 10 ans, voire leurs 15 ans, les Joyeux Urbains décident de fêter en 2008 leur 13 ans d’existence au Trianon. 2016, retour au grand complet, le quatuor devient quintet avec le retour de David Roquier et s’apprête à repartir sur les routes avec un nouveau spectacle, mis en scène par Sébastien Lalanne (Hero Corp).

Une belle manière de célébrer leurs 20 années d’existence en partant à la rencontre de tous ces gens croisés au fil des routes et de toutes les personnes qui voudront bien se joindre aux festivités !

Premier pas avant la sortie d’un nouvel album ? L’avenir nous le dira !

L'avis de la presse

« Irrévérencieux, hilarants, décalés et infiniment talentueux, les terribles Joyeux Urbains s’emparent du Point Virgule. Délicieusement fou ! »

« Urbains… sûrement, joyeux… à n’en pas douter, mais aussi féroces et drôles, généreux et émouvants. »

« Bref ils ont la banane, et la partagent » Télérama

« Ces drôles d’urbains ont gagné leur place au pays de la chanson qui ne se prend pas au sérieux - sans pour autant nous prendre pour des imbéciles. » Télérama

L'avis du Bibi

Vous allez en redemander… ces gars sont géniaux !

Distribution

Avec :

Emmanuel Urbanet : chant, guitare - Arnaud Joyet : chant, piano - Mathieu Rieusset : guitare - David Roquier : cajon - Manu Riquier : batterie

Mise en scène :

Sébastien Lalanne

Crédit photo : Kobayachi


La Comète - 16 rue du 20 novembre 68220 HESINGUE
Contact : | Itinéraire dans Google Maps

Etiquettes : Humour  Chanson humoristique  Les Joyeux Urbains  

Précédent
Haut
Suivant